Coups de coeur

Coup de cœur  !

→  Le pays où vont mourir les rêves .   Editions Ella, mars  2015. Olivier Cojan publie son premier roman. C’est une saga. Coup d’essai, coup de maître. L’auteur brosse le portrait de la Belle Epoque à travers le destin de plusieurs familles qui ont leurs racines à Saulnières, près de Dreux, mais dont les branches nous entraînent à Paris, en Auvergne ou encore dans les colonies dans le tumulte des passions politiques et amoureuses.

Il y a Etienne Franquin, l’industriel ambitieux, Jules Caillac, l’ouvrier ombrageux, Aristide Cochereau, le militaire courageux, des hommes auxquels répondent de magnifiques portraits de femmes dont l’auteur décrit avec justesse l’évolution de leurs conditions. Car cette trame romanesque est servie par une érudition sans faille et une belle écriture. Celle d’un écrivain.

Des hommes et des bagnesGuyane et Nouvelle-Calédonie, un médecin au bagne 1906-1913, Libertalia, 2015. Un beau livre, un témoignage inédit.

Alexandre jacob, l’honnête cambrioleur, Jean-Michel Delpech, éditions Nada. Le livre retrace l’épopée d’un voleur pas comme les autres et fait justice d’une légende qui le présente comme le modèle d’Arsène Lupin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *