2015 Olivier Cojan

Prix du manuscrit de la Beauce et du Dunois 2015

et …Prix du Lion’sRésultat de recherche d'images pour "olivier cojan prix du manuscrit" club du Centre 2018

..Résultat de recherche d'imagesLE PAYS OU VONT MOURIR LES REVES T2

Prix du Manuscrit de la Beauce et du Dunois 2015

« Dernières nouvelles du monde« , premier tome de la saga était une déjà une belle surprise, un roman historique de premier plan, documenté, bien écrit, aux personnages bien campés.

« N’oublie jamais » le deuxième volume commence avec le tocsin du 1er août 1914… La guerre bouleverse la vie des familles de Saulnières, petit village du drouais. Les uns partent au front, les autres font fortune dans l’industrie de guerre. Et les femmes s’émancipent. Résolument humaniste, le livre émeut par l’amitié entre Joseph, fils du prolétaire Callac, et Hubert, fils de l’industriel Franquin.  A travers ces portraits, Olivier Cojan cisèle avec maestria celui d’une époque. La chute de ce second tome est à elle-seule un petit chef d’œuvre, digne des plus grands narrateurs.

Dans le troisième volet,  « De toutes nos forces », paru en octobre 2017, toujours aux éditions Ella… le lecteur retrouve Joseph Callac et Hubert Franquin. Bien qu’ils ne marchent plus tout à fait du même pas, leur amitié résiste. Elle reste l’âme de ce troisième volet de la saga historique qui fait la part belle au Front Populaire, au groupe Octobre… Ainsi le lecteur rencontre-t-il au détour des pages Prévert, le grand Jacques, mais un nouveau venu dans la famille Franquin, Cosaque, russe émigré, roublard et bon vivant. Son étude vaut à elle seule le détour. Prévu en novembre 2018, le tome 4.

LE PAYS OU VONT MOURIR LES REVES, DE TOUTES NOS FORCES

En savoir plus : la page facebook de l’auteur

Ecrivain et marathonien, Olivier Cojan a aussi écrit « Cours, cours Camarade ». 42 km, 42 chapitres…

Résultat de recherche d'images pour "Olivier Cojan a aussi écrit "Cours, cours Camarade""

Histoire de Beauce et d'ailleurs