Mariage dans la cage aux lions, Brou, 12 novembre 1951.

choniques d'ici et d'ailleurs,Mariage à Brou, 12 novembre 1951 : Le curé dans la cage aux lions !

À chaque Toussaint, les circassiens de la famille Beautour se réunissaient à Brou pour y honorer la mémoire de leurs disparus. Fidèles à leurs racines, ils choisirent Brou pour la célébration du mariage entre le dompteur Alfredo et Yolande Prin, trapéziste et jongleuse.

 

chroniques d'ci et d'ailleurs Alain Denizet faits divers

La mariée et son père dans les rues de Brou. L’Echo de Brou, 15 novembre 1951.

Le vendredi, en prélude à la cérémonie, une représentation fut donnée place des Halles devant trois-mille spectateurs éblouis. Le samedi, les époux échangèrent leur consentement à la mairie, puis à l’église. Mais la foule attendait le clou du spectacle qui avait pour écrin le cirque lui-même. Un évènement si extraordinaire qu’il avait attiré les reporters des actualités cinématographiques RKO et Pathé : les mariés avaient demandé au curé de Brou de bénir leur union dans la cage aux lions. Avec les lions.

chroniques d'ci et d'ailleurs Alain Denizet faits divers

Le curé Jaguin, les mariés et les lions en arrière-plan. L’Echo de Brou, 15 novembre 1951.

 À 12 heures 30, dans un chapiteau bondé, l’abbé Jaguin en surplis de chœur et d’étole pénétra dans l’enceinte à l’invitation du dompteur, puis en présence des mariés et de six lions assis sous leur tabouret d’exercice (contenus du regard par un dompteur « des plus expérimentés », précisa L’Echo de Brou…), il récita les prières, leva les bras au ciel et, d’un geste ample, donna la bénédiction au couple, soulevant alors une salve d’applaudissements.

 

 

chroniques d'ci et d'ailleurs Alain Denizet faits divers

L’Echo de Brou, 15 novembre 1951.

Le reportage devait être diffusé dans l’émission de télévision de Jean Nohain « Surprise de la France » au Poste Parisien le 18 novembre 1951. C’était le temps des premières télévisions….

Aujourd’hui, les cirques Beautour et Prin (Lydia Circus) perpétuent la tradition avec parmi les artistes des petits-enfants d’Alfredo et de Yolande.

Retour page d’accueil, les livres d’Alain Denizet