Vaccination variole : Porto-Rico 1 – France 0.

1902, en France : obligation du vaccin contre la variole

Le 22 mai 1902, Le Journal de Chartres rappelle à ses lecteurs l’obligation du vaccin contre la variole. Votée le 15 février 1902 – avec plus d’un demi-siècle de retard par rapport à l’Angleterre -, la loi stipule que « la vaccination antivariolique est obligatoire au cours de la première année de la vie, ainsi que la revaccination au cours de la onzième et de la vingt et unième année ».  Elle impose à toute la population ce qui était jusque-là (mal) appliqué aux diplômés, aux conscrits et aux enfants.

Les résistances sont rudes.

Caricature… Comme le vaccin provenait de la « vaccine », maladie des vaches, les opposants imaginèrent des scénarios catastrophes : les vaccinés accouchent de petits veaux sortant des pantalons, du nez, du ventre…

Des cléricaux y voient un geste bravant le plan divin, des scientifiques s’émeuvent d’une pratique qui contrarie une saine « sélection naturelle », des sceptiques en redoutent les effets funestes. « La bêtise, l’ignorance et l’insouciance et la mauvaise foi des antivaccinateurs sont de redoutables adversaires de la vaccine », écrit – déjà –  Le Matin le 23 décembre 1902.

En France, la variole fait encore des ravages. En 1902, justement, 549 malades en périssent, toutes ou presque sont issues des quartiers pauvres. Encore une fois, la France est à la traîne, se lamente Le Matin, qui cite à l’appui de sa démonstration la « plus gigantesque opération de vaccination » faite dans le monde : celle des Etats-Unis à Porto-Rico en 1899. 

La « plus gigantesque opération de vaccination » faite dans le monde

Quand les Etats-Unis devinrent les maîtres de l’île en 1898, la variole fauchait 700 à 800 personnes par an pour une population d’un million d’habitants.

Dès le 27 janvier 1899, le gouverneur de l’île fait afficher l’arrêté suivant : « Tout habitant qui n’a pas eu cette maladie doit être vacciné. Tout enfant devra être vacciné avant l’âge de 6 mois.  Toute personne qui manquera de se soumettre sera punie. » La suite de l’arrêté montre que nos débats actuels s’inscrivent dans le temps long : « A toute personne qui ne pourra présenter un certificat de vaccination, il sera interdit d’entrer dans une école, de voyager dans une voiture publique, de visiter un théâtre, de recevoir le moindre emploi public etc.. » Selon Le Matin, aucun portoricain « ne crut devoir invoquer les devoirs de conscience et la liberté individuelle »…

1899 : tout Porto Rico vacciné en quatre mois

Grâce à une logistique sans faille, l’opération fut menée tambour battant. Le virus de la vaccine était prélevé sur des génisses qui étaient rassemblées dans une ferme dédiée à cette production.

chroniques dici et d'ailleurs

Jenner administre le vaccin à un enfant. La famille est dans la crainte.

L’anglais Jenner avait été le premier en 1796 à avoir eu l’idée d’inoculer ce virus aux humains afin de les immuniser contre la variole. 15 000 tubes de vaccin sortirent de cette drôle de ferme chaque jour. Dans le pays divisé en cinq zones, directeurs, inspecteurs et médecins étaient à la manœuvre, tenant une comptabilité méthodique et quotidienne des arrivées et des sorties. En quatre mois, près de 900 000 personnes furent vaccinées. En échange, leur fut délivré un certificat de vaccination, synonyme de sésame pour le retour à une vie normale.

Porto Rico 1, France 0

En 1902, relève Le Matin, les habitants de Porto Rico, « plus heureux que ceux Nice, ne connaissent plus la variole que de nom ». De fait, les morts de la cité azuréenne révélaient les débuts chaotiques de la vaccination antivariolique obligatoire en France, faute de moyens de contrôle et de coercition, faute aussi d’un ministère spécifiquement dédié à la Santé dont la création ne date que de 1920. L’OMS estime que la variole est éradiquée depuis 1980. A quand le tour de la Covid 19 ?

En savoir plus Le Matin, 23 décembre 1902 et https://planet-vie.ens.fr/thematiques/sante/prevention/la-longue-histoire-des-resistances-a-la-vaccination

Actu : « Le roman vrai du curé de Châtenay », sortie 13 avril 2021. Infos en page d’accueil.

« Le roman vrai du curé de Châtenay, 1871-1914 ». La vidéo.